EN DEVELOPPEMENT

LES POISSONS N’ONT QU’UNE PAROLE d’Olivier Cohen-Bacri (http://www.imdb.fr/name/nm1663197)
Scénario : Lou Ma Ho (http://loumaho.blogspot.fr) – Dialogues Lou Ma Ho et Stéphane Massard (http://www.agencelisearif.fr/auteur-realisateur/stephane-massard)
Genre :  comédie noire

Maria rêve d’un bonheur simple avec une maison, un enfant. Dan rêve de devenir un caïd, un héros, à l’image de ses personnages cinématographiques dans lesquels il se projette de façon schizophrénique. Pour lui, le mot fiction n’existe pas, tout est réalité.
Leur amour, ils le vivent dans un petit cabanon planté juste au bord de la grande bleue.   C’est là qu’ils se retrouvent pour écouter la mer et déchiffrer les messages des poissons qui remontent dans chaque bulle d’air à la surface de l’eau.
Maria a un frère, que ne renierait pas le plus mauvais film de série Z. Un voyou qui nourrit un penchant immodéré pour les sucreries nasales : Milos snife tous les cinq minutes son rail de cocaïne et délire après chaque prise à la vitesse d’un TGV.
Il a pour acolytes et amis deux spécimens tout aussi intéressants avec qui ce ne sont que conflits incessants et enfantillages.
Le premier, Ouzara, algérien, trente ans, est un maniaco-dépressif pour qui la vie, comme le linge, n’est qu’une succession de taches qu’il faut éliminer par tous les moyens. Il se lave les mains vingt fois par jour et ne manque jamais une prière. Ouzara est un tueur, il a les mains couvertes de sang, mais son âme doit rester pure.
Le second, Georgy, est l’homme à tout faire du trio. Lui, c’est le sexe qui l’obsède et il le célèbre avec un humour graveleux. Tout tourne autour de ce sujet, c’est même la seule rime qu’il connaisse.
Cette association de malfaiteurs exemplaire travaille sous l’autorité d’un chef de bande, Delacour, cinquante ans, un dur, fort en gueule, qui ne mâche pas ses mots.
Pour Delacour la réussite tient dans le système d’une ruche où il n’y a qu’une seule reine pour qui toutes les abeilles travaillent : lui-même. Il s’applique à faire respecter cette conception et s’est juré de ne jamais retourner en prison.
Tout va se dégrader, quand Maria, malgré ses refus catégoriques et successifs, finit par présenter Dan à son frère Milos.
Ce dernier l’introduit auprès de son patron, Delacour, qui lui propose l’exécution d’un petit contrat pour passer l’examen d’admission dans leur organisation. Il doit punir un traitre à la famille.
La réalité rejoint la fiction. Dan peut enfin jouer au caïd, sauf qu’ici ce sont de vrais gangsters, avec de vrais revolvers et des balles qui font mal. Il accepte le contrat et l’exécute.
Cet attentat va mettre en branle tout une machine infernale qui va se retourner contre lui. Delacour a menti et s’est servi de Dan pour une affaire beaucoup plus grave. Pour Dan commence alors une véritable descente aux enfers entraînant tous les autres personnages dans une spirale sanglante.
Il va prendre des coups de tous les côtés, d’abord par le milieu et sa terrible loi du silence puis par la police et les « ripoux » qui la dirigent.
Dan n’a pas écouté Maria, il n’a pas saisi le message qu’il y avait dans chaque bulle de poisson qui remonte à la surface. Il va payer cher sa folie et regretter amèrement de ne pas s’être contenté du bonheur simple que Maria lui proposait. D’avoir confondu son rêve et la réalité…

Maria dreams of a simple happiness with a house and a child. Dan dreams of becoming a gangster “Boss”. Everything falls apart when Maria introduces Dan to her brother, Milos. Milos in turn introduces Dan to his boss, Delacour, who proposes Dan with a small contract, allowing him to enter in their organisation. He must punish a traitor. Finally, Dan can play the “Big Boss”. He agrees, and executes the contract. However, this action is going to offset an infernal machine which will turn against his favor. Delacour has lied and has used Dan for an affair much more serious. Dan begins his descent toward hell, pulling all the other characters into a bloody downward spiral. He will receive blows from all directions. First, by the gangster underworld and its strict vow of the silence, then by the police and the corrupted ones who control the force. Dan did not listen to Maria. He has not understood the message within each surfacing air bubble from the mouths of fish below. He will pay for his folly and will bitterly regret not having accepted the simple happiness proposed by Maria, to have confused his dream with the reality.

CASTING : en cours
Tournage prévu : Fin 2013

LES MÉANDRES DU MEKONG de Charlie Nguyen (http://www.imdb.fr/name/nm1110306)
Scénario : Lou Ma Ho (http://loumaho.blogspot.fr)
Genre :  Film historique

SYNOPSIS
Le Vietnam en 1792. Le roi Gia Long et Les frères Tay Son se font la guerre pour le pouvoir. L’évêque Français Pigneau de Béhaine soutient le roi Gia Long, c’est d’ailleurs grâce à lui et à l’aide militaire de la France qu’il a pu reconquérir une partie de son trône.
Mais cette fois, les frères Tay Son ont demandé l’aide de l’empereur chinois Qing qui leur a accordé un corps d’armée.
Pour Gia Long c’est la catastrophe, il sera écrasé. Il demande à l’évêque Pigneau d’intercéder une fois de plus auprès du gouvernement français maintenant aux mains des révolutionnaires.
Du côté chinois, il faut savoir ce que veut l’empereur Qing et tout faire pour gagner du temps, car même si la France lui accorde à nouveau son aide, cela va demander un certain temps.
C’est encore l’évêque Pigneau qui se rend auprès de l’empereur Qing. Ce dernier exige la tête du général Kê qui a tué son frère lors d’une embuscade. Il laisse huit jours au Roi Gia Long pour la lui rapporter. Ce délai passé, il accordera ses troupes aux frères Tay Son.
Le roi Gia Long ordonne à Lin, un jeune homme de vingt ans, d’aller chercher la tête du général Kê, ne lui laissant ni le choix de refuser, ni d’échouer : il en va de la vie de sa mère et de son grand-père.
Un choix étonnant, car Lin est étudiant et inexpérimenté, et c’est un garçon sensible, rebelle et encore immature.
Nommé capitaine pour l’occasion, Lin va remonter en bateau le Mékong, accompagné d’une dizaine d’hommes et de l’évêque Pigneau de Béhaine qui profite de l’expédition pour se rendre dans une de ses missions à l’est du Vietnam.
Au fur et à mesure de ce voyage sur l’eau et de ses péripéties, nous suivrons les rapports antagonistes entre Lin et L’évêque. Lin ne comprenant pas qu’un homme de dieu favorise la guerre et soit du côté de celui qui à priori n’est pas pour la liberté et la justice des hommes.
L’évêque ayant une tout autre vision des choses car il est aveuglé par la parole de Dieu qu’il s’est donné pour mission de transmettre à tous les vietnamiens.
En remontant le cours du Mékong, nous remonterons le cours de la vie de Lin et nous découvrirons le douloureux dilemme dans lequel il est plongé. Car même si son passé lui fournit toutes les raisons de haïr ce général et de conduire à bien cette mission : l’homme à qui il doit prendre la tête n’en reste pas moins son père.

Vietnam. 1792. The war between King Gia Long and the Tay Son brothers seems endless.  The presence of Bishop Pigneau de Béhaine marks the alliance formed between France and King Gia Long. With the aid of the French military, the King has been able to reconquer a part of his kingdom.The Tay Son brothers have recently formed an alliance with China’s Emperor Qing, resulting in the support of his army.
King Gia Long fears the worst. He will be crushed. He asks Bishop Pigneau to approach the new French revolutionary government, with hopes of further military support.
Even if France agrees to further military aid, he must buy some time and find out what Emperor Qing wants.
Bishop Pigneau goes to see Emperor Qing. The Emperor demands the head of the General who killed his brother during an ambush. He gives King Gia Long eight days to bring him the General’s head. After eight days, he will give his troops to the Tay Son brothers.
King Gia Long orders Lin, a young man in his 20’s, to bring him the General’s head. Lin cannot refuse nor fail, for the lives of his mother and grandfather depend on the success of his mission.
The fact that Lin has been chosen for this mission is a bit odd.  He is still a student, and inexperienced in war. He is sensitive, rebellious and immature
Named Captain for the mission, Lin will sail up the river Mekong accompanied by ten soldiers and Bishop Pigneau, the latter taking advantage of this expedition to visit one of his missions in the east of Vietnam.
As time and events pass on the trip up the river Mekong, we follow the antagonistic relationship between Lin and the Bishop. Lin does not understand why a servant of God would favor war much less side with King Gia Long, someone who is not considered a proponent for freedom and justice
The Bishop sees things differently, yet never imagines just how far King Gia Long will go in his quest for power.
While going up the course of the Mekong, we will discover Lin’s memories and the painful dilemma with which he has been presented.  Though his past provides many reasons to hate the General and successfully complete the mission, the man is, after all, his father.

CASTING : en cours
Tournage prévu : 2014